11/09/2017

An Post Rás na mBan #3 : Noémie Abgrall à l'avant

Noémie Abgrall à l'attaque

L'étape reine a tenu ses promesses et la favorite de la course a frappé un grand coup en haut du Mt Leinster. Elinor Barker, championne olympique de poursuite par équipe à Rio est donc la nouvelle leader de l'épreuve.

 

Cette étape est partie à plus de 45 km/h lors de la première heure de course et après plusieurs attaques c'est Noémie Abgrall qui s'est retrouvée à l'avant au km 10 avec une coureuse de l'équipe CCN puis seule. Son écart est resté à 25-30'' pendant 10km avant de grandir et d'atteindre 1'40 au km 45. Bien posée et consciente du défi qui l'attendait elle est restée concentrée dans son effort alors que l'ombre du Mont Leinster pesait sur elle. Pendant ce temps-là le reste de l'équipe a protégé sa cadette en restant placée aux avant-postes et en accompagnant les contre-attaques. Hélène s'est retrouvée avec la leader Irlandaise Lydia Boylan qui bizarrement ne voulait pas collaborer. L'équipe CCN a décidé de rouler au km 50 pour réduire l'écart et malheureusement l'aventure de Noémie s'arrêtait un peu plus loin, au km 65.

Tout était à refaire pour l'équipe qui affichait un beau visage collectif jusque-là.

 

Un peu plus tard, au km 75, un groupe de 7 puis 9 s'est extirpée du peloton sans bretonnes, pas placées à ce moment-là. La seule erreur de la journée et voilà les filles du Team Breizh Ladies assurant la poursuite alors que l'équipe de Grande-Bretagne les regarda faire. Seule la leader Belle de Gaast leur prêta main forte.

L'entende était parfaite à l'avant et l'écart atteignit 1'10 au km 95. C'est alors que le TEAM GB avec dans ses rangs Alice Barnes vainqueur hier et surtout Elinor Barker prirent les choses en main. Au pied de la montée finale de 7km le peloton pointait à 55'' de la tête de course. Nos 2 grimpeuses protégées Cécilia et Lucie bien, placées en 4ème et 5ème position étaient parfaitement positionnées pour la bagarre finale. Un gros tempo dans les premiers hectomètres et dans le passage à 20% Elinor Barker se dressa sur les pédales et s'envola vers le sommet. Cécilia tenta le maximum pour la suivre mais en vain. L'effort fourni à ce moment-là lui sera préjudiciable pour la suite car Barker jouait dans une autre cour aujourd'hui.

Nos bretonnes ont donné le maximum mais ce ne fût pas leur jour.

 

Comme compensation, le jury des commissaires décida de façon indiscutable de décerner à Noémie le prix de ''Daily Beast rider'' prix récompensant la plus combative de la journée.

 

Toute l'équipe reste motivée et compte bien aller chercher un résultat sur le CLM de 11km demain matin mais surtout sur le critérium qui restait la déception de l'an passé (la course fût interrompue puis annulée suite à une chute dans le dernier tour alors que nous avions 2 filles dans le groupe de tête.)

Gaël Le Bellec