11/09/2017

An Post Rás na mBan #6

Tour d'Irlande 2017

 

C'en est fini du Tour d'Irlande 2017 après une dernière étape courue dans des conditions très difficiles avec de la pluie et un vent d'ouest très puissant (40km/h et des rafales à 60km/h).

 

Un départ rapide vent de côté et une première échappée avec Hélène Gérard au km 30 qui ne prendra pas plus de 14'' d'avance car les équipes WNT et Crescent Dare possèdent 2 des 5 plus rapides du peloton et misent tout sur une arrivée groupée. Hélène reprise, c'était au tour de Lucie dans un groupe de 4 concurrentes de passer à l'offensive à quelques kilomètres de la grosse difficulté du jour, la côte d'Inistioge au km42. Le groupe de Lucie sera repris dans cette montée qui fera de gros dégâts dans le peloton. Au sommet, les filles bien placée, Cécilia dans les 5 et un pack de plus que 35 filles et c'est à ce moment-là que Noémie, qui finit très fort ce tour est passa à l'offensive accompagnée par Femke GEERIS de l'équipe WV BREDA qu'elle lâcha quelques kilomètres plus loin. Celle-ci allait rester à 15'' pendant de longs kilomètres. Le vent allait maintenant souffler dans le dos pendant 20km et l'avance de Noémie allait atteindre les 54'' au km 60. Le reste de l'équipe contrôlait parfaitement en allant chercher toutes les attaques. Une fille parvînt à s'extirper, repris la hollandaise en contre et c'est alors 2 filles qui allaient venir prêter main forte à Noémie au km 75. Les 3 échappées allaient voir leur avance monter à 1'25 lorsqu'elles prirent le direction de Kilkenny pour les derniers 15km vent de face. Un vrai chemin de croix jusu'à la ligne. L'équipe commençait à y croire mais c'était sans compter sur l'équipe de Grande-Bretagne menée par la leader elle-même. L'écart est vite descendu à 45'' puis les échappées furent reprises à 5km du but. On se dirigeait vers une arrivée groupée et une violente averse vint rendre le final en ville très dangereux. Les trains de sprinteuses (WNT, Crescent Dare et Breizh Ladies) se faisaient la guerre pour placer leurs sprinteuses et à 1km de l'arrivée Cécilia, désignée leader de l'équipe, après a belle place d'hier, virait en 3ème position derrière la championne d'Irlande Lydia Boylan au dernier virage à 900m. un final houleux avec des pavés en montée et sur la ligne Cécilia prit une belle 5 ou 6ème place (à confirmer).

 

Le prix de la combativité a été remis au dossard. Certainement parce-que Noémie l'avait déjà eu vendredi... A noter qu'hier il a été remporté par Hélène Gérard. Cela fait donc 2 prix de la plus combative sur 5 étapes en ligne !

 

En conclusion on peut dire que cette année le Tour a été le plus difficile en 5 participations et est certainement voué à devenir de plus en plus relevé.

Les filles se sont très bien comportées et l'organisateur nous a une nouvelle fois remercié et félicité nos coureuses pour avoir animé la course du début à la fin.