Breizh Ladies, Noémie Abgrall : « Du changement en 2018 »

Publié par ComitéBzh le

Alors que 2018 est déjà sur le pas de la porte, Noémie Abgrall (Landivisienne Cycliste) s'apprête à découvrir les rangs Espoirs au sein de la formation Breizh Ladies, pour sa 3ème année dans la DN bretonne. 

Si la saison avait plutôt bien débuté pour la Finistérienne, les études ont pris le pas sur le vélo au moment de passer le Bac. “Mon année 2017 a commencé sur une Coupe du Monde en Italie, explique Noémie. Ça s'était assez bien passé, j'avais fait 40 kilomètres à l'avant avec une Italienne, pour finalement me faire reprendre à 2 kilomètres de l'arrivée. Après, ça a été plus compliqué, je n'ai pas vraiment réussi à retrouver la forme que j'aurais souhaitée”.

 

Allier sport et études
Malgré une 40ème place à la mi-avril sur le Prix de la Ville du Monts Pujols (Coupe de France Dames), la Bretonne n'est revenue sur le devant de la scène qu'à l'été. “Avec le Bac en juin, c'était compliqué d'allier sport et études, commente-t-elle. Ce n'est pas forcément la seule raison pour laquelle la forme n'était pas au top, mais je pense que ça a joué un rôle. Ce n'est pas vraiment ce à quoi je m'attendais au début de l'année, je n'ai pas réussi à retrouver la forme que j'avais en Junior 1. Une fois que la fin de saison est arrivée, ça a mieux été”.

5ème du CLM et 8ème de la course en ligne des Championnats de France Juniors Dames, elle a également réalisé son premier Top20 de la saison en Coupe de France, avec une 17ème place sur la Classique des Pyrénées. “J'ai retrouvé la forme sur la fin de saison, confirme-t-elle. Les championnats ont été bons, et on a fait une belle course collective sur le Tour d'Irlande, en septembre”. Un Tour d'Irlande où la Landivisienne s'est vu remettre le prix de la combativité au soir de la 3ème étape, après avoir parcouru une grande partie de l'étape seule en tête.

 

Viser plus haut
Pour 2018, plusieurs paramètres devraient changer pour celle qui avait connu la médaille de Bronze sur les Championnats de France Juniors 2016. Le premier d'entre eux étant lié aux études :  “Je suis entrée en Fac d'AES cet automne, explique Noémie Abgrall. Cela devrait être moins difficile de gérer mon emploi du temps. On verra avec Gaël (Le Bellec, entraîneur de la Breizh Ladies) comment s'organiseront les entraînements, en fonction des objectifs”.
Avec les changements annoncés au calendrier de la Coupe de France Dames, les objectifs de la Finistérienne seront également différents pour la saison à venir. “Je serai Espoir 1 en 2018, donc fini les courses Juniors pour moi, commente-t-elle. On aura également moins de manches de Coupe de France. Cela passe de 10 à 6 courses, donc cela permettra de mieux cibler les entraînements. En plus, les manches restantes sont celles qui me correspondent le mieux, avec des profils plutôt difficiles, pour grimpeuses. C'est encore tôt pour y penser, mais pourquoi pas faire un, ou plusieurs, Top 10 sur ces manches”.            

             
          Quentin Lafaye

 

Abonnez-vous en ligne sur la boutique