Disparition d’Alain Le Barbier

Publié par ComitéBzh le

Le cyclisme breton est en deuil. A quelques jours des championnats d’Europe de Plumelec, Alain Le Barbier, le “monsieur vélo” de la cité mélécienne, est décédé à l’âge de 70 ans.

 

Ancien président du Comité de Morbihan (de 1984 à 1996), organisateur du Grand Prix de Plumelec où il résidait, Alain Le Barbier officia également comme régulateur à moto sur le Tour de France durant plusieurs années. C’est grâce à lui que le Tour de France a fait étape pour la première fois à Plumelec.

 

“J'ai pris ma première licence en 1964 (au CC du Morbihan), ce n'est pas hier… J'ai d'abord été dirigeant, puis commissaire, organisateur, régulateur… Je suis à l'origine de la création d'épreuve comme A Travers le Morbihan, le Grand Prix Plumelec et j'ai également oeuvré pour que Plumelec accueille les championnats de France et le Tour de France à plusieurs reprises. Même si j'y suis pour beaucoup, je n'étais pas tout seul dans l'aventure. Je vais sur mes 69 ans et je suis toujours licencié (à l'UCK Vannes). J'ai eu quelques ennuis de santé mais le vélo reste ma grande passion. Je suis toujours commissaire sur certaines épreuves », nous confiait-il, il y a deux ans. 

 

Ce jour-là, Alain avait reçu la médaille d'or de la FFC des mains de David Lappartient.

 

 

Les obsèques d’Alain Le Barbier se dérouleront lundi à 14 h 30 en l'église de Plumelec. Le Comité de Bretagne adresse ses plus sincères condoléances à sa famille et à ses proches.